How to Tow and Launch a Boat / Transport et le remorquage

La version française suit…
Those of us with smaller boats spend almost as much time trailering as we do on the water or at a show. We prepare the boat but may not spend the time ensuring that our trailer is prepared and properly hooked to our vehicle.
Here’s a basic check list:
The trailer must be strong enough and long enough to accommodate the weight and length of vessel. Since there are various types of hull shapes, the rollers and/or bunks should be set up to provide maximum support and stability for the vessel. There should be snug, even support for the hull. This will help prevent warping and sway. Trailer lights should be working properly and you should carry spare bulbs. The license plate must be clearly visible. Car mirrors should be adjusted so you can see past the trailer.
The combined weight of your boat and its contents should not exceed 80% of the trailer’s carrying capacity. Contents should be spread evenly and properly secured, with heavier items closest to the floor. Secure the boat to the trailer with good tie downs. Attach a line from the boat’s towing eye to the trailer’s tongue or winch. Transport Canada requires tie downs and security chains from the trailer to the vehicle. Fully and securely covering the boat eliminates wind damage and flying items that might hit a following vehicle.
Trailer hitches come in a variety of shapes and sizes. Make sure you have the type that suits the towing vehicle and that the receiver bar keeps the trailer as horizontal as possible. Make sure you have the correct ball size. Never use a ball that is too small and remember to adjust the clamp that secures the trailer to the ball. Lock the clamp down after securing it to the ball. Two safety chains should be crossed under the receiver and ball from the trailer to the vehicle. This will allow the chains to support the trailer hitch if it comes off the ball.
Too much weight on the ball will cause “tail dragging” of the towing vehicle. Too little weight will cause swaying. The rule of thumb is to have 10% of the trailer’s total weight up to a maximum of 135 kgs (300 lbs) on the ball. For compact cars, the gross weight of trailer and boat should not exceed 450 kgs (1000 lbs) even if the ball and hitch have a higher capacity. For long distance towing, a transmission cooler for your automatic transmission is very inexpensive insurance against transmission overheating.
When it comes to overheating don’t forget the trailer’s wheel bearings. At the start of each season raise each wheel off the ground and give it a spin. If you hear a grinding sound it is time to change the bearing. If the wheel is loose, remove the cap and cotter pin and tighten the axle nut. Spin the wheel again. If it is still loose, remove the wheel and check for excessive wear. Replace all worn parts. Make sure the bearing is well packed with grease. Check this again half way through the season. Bearing Buddies, a bearing chamber cap replacement, are a very good idea. They allow you to fill the bearing through a grease nipple and they have a spring loaded plate that compresses the grease automatically if it leaks out of the bearing chamber. Grease not only lubricates the bearing but it keeps out water, a bearing’s worst enemy.
Before starting out, practice backing up the trailer. Remember the trailer moves in the direction opposite to the direction you turn the steering wheel. Take great care in passing other vehicles. Remember you will loose speed going up a grade. Allow extra room before you pull back in. If you brake for a prolonged period when going down hill, the braking power will fade due to heat build up. Sudden stops can cause the trailer to “jackknife” if the trailer does not have brakes or if they are poorly adjusted. If a loaded trailer weighs more than 1500 kgs (3300 lbs) it must be equipped with a trailer braking system. Check provincial regulations for details.
At the launch ramp, pull over to one side. Take off the tie downs and boat cover. Disconnect the electrical system from the vehicle and attach a long line to the boat to assist with recovery when the boat comes off the trailer. Your preparation time will allow the trailer brakes to cool down before they enter the water. Tilt the outdrive or outboard engine up. Install the drain plug. Remove any debris from the launch ramp. If you are launching a sailboat with the mast installed, check for any overhead wires. Back slowly down the ramp and if you must leave the vehicle for any reason, put the shift into park, apply the parking brakes and use wheel chocks if necessary. You don’t want the boat, trailer and car rolling in.Watch out for children. Make sure the drain plug is installed. I think I already said that.
When putting the boat back on the trailer follow the above steps in reverse. When leaving your trailer unattended it is a good idea to remove a wheel and lock it in your trunk. Add a hitch lock so the trailer cannot be easily taken away. If you have dual wheels you can chain and lock two together. If you are in a group, you can chain and lock a number of trailers together.
By John Gullick
————–
Ceux d’entre nous qui ont de petites embarcations passent presque autant de temps à les remorquer qu’à les conduire. Nous préparons le bateau, mais nous ne prenons pas le temps de nous assurer que notre remorque est en bon état et qu’elle est bien accrochée à notre véhicule.
Voici une liste de vérification de base :
La remorque doit être assez robuste et assez longue pour recevoir le poids et la longueur du bateau. Comme il y a plusieurs formes de coques, les rouleaux ou les cales devraient être réglés pour assurer un maximum de support et de stabilité au bateau. Il devrait y avoir des supports serrés et bien répartis, afin d’éviter la déformation et l’oscillation de la coque. Les feux de la remorque doivent fonctionner correctement et vous devriez vous munir d’ampoules de rechange. La plaque minéralogique doit être clairement visible. Il faut régler les rétroviseurs du véhicule de façon à voir au-delà de la remorque.
Le poids combiné du bateau et de son contenu ne doit pas dépasser 80 % de la capacité de charge de la remorque. Le contenu doit être réparti de manière égale, être bien fixé et les articles lourds placés le plus près du plancher. Fixez le bateau sur la remorque avec de bonnes attaches. Attachez un cordage à l’œillet de remorquage du bateau et à la fourche d’attelage ou au treuil de la remorque. Transports Canada exige l’utilisation d’attaches et de chaînes de sécurité entre la remorque et le véhicule. Recouvrez bien le bateau de façon sécuritaire afin d’éliminer les dommages causés par le vent et les risques que des articles s’envolent et frappent les véhicules qui suivent.
Les fourches d’attelage des remorques ont des formes et des dimensions variées. Assurez-vous que votre remorque est munie du modèle qui convient au véhicule remorqueur et que la barre réceptrice maintient la remorque aussi horizontale que possible. Assurez-vous que les dimensions de la boule sont correctes; n’utilisez jamais une boule trop petite et rappelez-vous de régler l’attache qui fixe la remorque à la boule. Verrouillez l’attache après l’avoir fixée à la boule. Deux chaînes de sûreté devraient se croiser sous la barre réceptrice et la boule, entre la remorque et le véhicule. Cela permettra aux chaînes de soutenir la fourche d’attelage si elle se détache de la boule.
Trop de poids sur la boule fera abaisser l’arrière du véhicule remorqueur; trop peu de poids fera balancer la remorque en queue de poisson. La règle de base est d’avoir 10 % du poids total de la remorque, jusqu’à un maximum de 135 kg (300 lb) sur la boule. Pour les voitures compactes, le poids brut de la remorque et du bateau ne devrait pas dépasser 450 kg (1000 lb), même si la boule et l’attelage ont une capacité supérieure. Pour un remorquage sur de longues distances, un refroidisseur de transmission pour votre transmission automatique est une assurance très bon marché contre la surchauffe de la transmission.
Pour ce qui est de la surchauffe, n’oubliez pas les paliers de roues de la remorque. Au début de chaque saison, levez chaque roue au-dessus du sol et faites-la tourner. Si vous entendez un grincement, c’est le moment de changer le palier. Si la roue est desserrée, enlevez le chapeau et la goupille fendue et serrez l’écrou d’essieu. Faites tourner la roue à nouveau; si elle est encore desserrée, retirez la roue et vérifiez l’usure excessive. Remplacez toutes les pièces usées. Assurez-vous que le palier est bien garni de graisse. Vérifiez cela de nouveau au milieu de la saison. L’utilisation des « Bearing Buddies », des chapeaux de rechange de cage de palier, est une bonne idée; car ils vous permettent de remplir le palier par un gland de graissage et ils sont munis d’une plaque à ressort qui comprime la graisse automatiquement si elle fuit hors de la cage du palier. La graisse ne fait pas que lubrifier le palier, elle empêche l’eau d’y entrer, le pire ennemi d’un palier.
Avant de prendre la route, pratiquez la marche arrière avec la remorque. Rappelez-vous que la remorque se déplace dans la direction opposée à celle vers laquelle vous tournez le volant. Faites très attention quand vous doublez d’autres véhicules. Prévoyez plus d’espace quand vous vous rabattez dans votre voie. Rappelez-vous que vous perdrez de la vitesse en montant une côte. Si vous freinez pendant une période prolongée en descendant une côte, la puissance de freinage diminuera en raison de l’accumulation de chaleur. Des arrêts brutaux pourraient causer une mise en portefeuille de la remorque si celle-ci n’a pas de freins ou s’ils sont mal réglés. Si une remorque chargée pèse plus de 1 500 kg (3 300 lb), elle doit être équipée d’un système de freinage. Consultez les règlements provinciaux pour de plus amples détails.
À la rampe de mise à l’eau, rangez-vous sur le côté. Retirez les attaches et la toile du bateau. Débranchez le système électrique du véhicule et attachez un long cordage au bateau pour le retenir quand il sera libéré de la remorque. Le temps de préparation permettra aux freins de la remorque de refroidir avant d’entrer dans l’eau. Relevez l’embase du moteur semi hors-bord ou le moteur hors-bord de votre bateau. Posez les bouchons de vidange. Enlevez tous les débris de la rampe de mise à l’eau. Si vous mettez à l’eau un voilier avec le mât debout, faites attention aux câbles aériens. Reculez lentement sur la rampe et, si vous devez sortir du véhicule pour une raison quelconque, placez la transmission en position «Park», serrez le frein d’urgence et placez des cales de roues au besoin. Vous n’aimeriez pas voir votre bateau, votre remorque et votre véhicule dévaler la pente. Faites attention aux enfants. Assurez-vous que les bouchons de vidange sont bien posés. Je crois l’avoir déjà dit.
Quand vous remontez le bateau sur la remorque, suivez ces mêmes étapes dans l’ordre inverse. Si vous laissez votre remorque sans surveillance, ce serait une bonne idée de retirer une roue et de la mettre sous clé dans le coffre de votre véhicule. Ajoutez un cadenas d’attelage afin qu’il soit impossible d’emmener facilement la remorque. Si votre remorque a un essieu double, vous pouvez enchaîner et cadenasser deux roues ensemble. Si vous êtes en groupe, vous pouvez enchaîner et cadenasser plusieurs remorques ensemble.
Par : John Gullick
Photo Credit: National Safe Boating Council

One thought on “How to Tow and Launch a Boat / Transport et le remorquage

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s